Littérature suisse
Dessins suissesadmin
:: 2 décembre Alto Paraiso
:: 30 novembre Je ne crois pas en lui
:: 21 novembre Aime-les tous
:: 19 novembre Les fils électriques
:: 18 novembre Effusion lente
:: 28 octobre Bang bang, mon amour m’a descendue
:: 27 octobre Le bateau coule
:: 26 octobre Corcovado
:: 25 octobre C’était sensé être
:: 24 octobre Le dernier des musées
:: 8 octobre Une étrange certitude
:: 12 septembre [Hommage] Dialogue d’elle-lui-elle
:: 11 septembre Sémantique urbaine
:: 7 septembre Nous allons mourir, mon amour
:: 6 septembre Quand le vent froid soufflera
:: 3 septembre Architecture réalisée : bureaux en mailles métalliques à Crissier
:: 2 septembre D’amour, de mères et de femmes
:: 1 septembre L’instant précis
:: 31 août Déréliction IV
:: 25 juin Où vas-tu, à Vinicius
:: 24 juin Quand elle dort
:: 23 juin L’abîme de l’été
:: 22 juin Vision
:: 21 juin L’été flamboyant
:: 20 juin Le lien
:: 16 juin La réalité
:: 15 juin Le départ de l’ange
:: 13 juin La lente disparition
:: 11 juin Dans l’orage
:: 8 juin Sur l’océan
:: 4 juin Pourquoi tu pleures?
:: 3 juin Danse!
:: 1 février La forêt
:: 7 janvier Le bistrot Il s’appelerait Marc
:: 24 décembre Neige et solitude
:: 18 novembre | Effusion lente
:: 24 octobre | Le dernier des musées
:: 11 septembre | Sémantique urbaine
:: 21 juin | L’été flamboyant
:: 24 décembre | Neige et solitude
:: 22 décembre | Morte Neige Reine
:: 2 janvier | Grand Chalet Leysin
:: 29 décembre | La faiseuse de mondes
:: 6 décembre | REP Gérard Delaloye ou La solidité de l’Existance
:: 8 août | Rêve d’architecte
:: 24 juin | L’antre des Gobelins
:: 18 décembre | Les amours passés
:: 21 novembre | Laetitia, mode intérieur
29 novembre 2004

Roy éteint la TV puis les lumières dans toute la chambre. Il allume son PC. Un vieux cérémonial auquel il attache beaucoup d’importance. Tout doit être éteint avant de commencer et la lueur bleue de son portable doit inonder la pièce, son visage doit briller comme une demi-lune dans la pénombre. Il surfe un peu au hasard du Net. Sur des blogs surtout. Pour s’inspirer, se préparer, se chauffer. Les traces des pages s’écoulent sur son visage. Après une heure ou deux il ferme toutes les pop-ups et toutes les fenêtres sauf une. Roy’s Blog. Il sourit. En général c’est la première fois dans la journée qu’il sourit, et la dernière. Il parcourt les milliers de commentaires laissés sur son article d’hier. Il ne les lit pas vraiment, il n’a pas de temps pour ça et de toute façon ça ne l’intéresse pas. C’est juste leur nombre qu’il aime. Il clique sur « poster un nouvel article ». Il frissonne. Ca lui fait toujours cet effet avant de commencer. Sur son corps, les poils s’hérissent du pouvoir sur le point de s’enclencher. Il fait craquer ses mains, considère un moment la chambre d’hôtel plongée dans le noir autour de lui. GMT-6. Il change de time zone chaque jour, il vit dans des hôtels. Parce que de grosses multinationales, des conglomérats de médias surpuissants le traquent, l’espionnent, dans l’espoir d’être les premiers à capter le flux RSS du Roy’s Blog, l’article du jour suivant. Parfois ils y arrivent, parfois non, c’est un jeu, une lutte quotidienne. Roy agite ses doigts au-dessus du clavier. L’article devra être VRAI, AUTHENTIQUE et INVERIFIABLE, autant que possible. Ces trois mots, il les a toujours en tête, ils sont lui pour ainsi dire, ils guident ses journées jusqu’à l’article. Maintenant ils résonnent en lui et leur écho produit un troisième mot, IMBATTABLE. C’est ce troisième mot qui le fait se lancer, et il écrit. C’est l’article n°2109.
Le lendemain un garçon dépose les journaux sur sa table. GMT+4. Roy a voyagé durant la nuit. Roy feuillette les quotidiens internationaux qui pour la plupart font écho de l’article 2109. Des millions de blogs se renvoient aussi l’article accompagné de commentaires des plus élogieux aux plus insultants. Un hebdomadaire traite même Roy de menteur et désinformateur. D’autres blogs utilisent ses infos en les déformant un petit peu. C’est parfait.
Roy va prendre une douche. Lorsque Roy prend sa douche, c’est un magnat de la presse qui prend sa douche. C’est un conglomérat de millions de blogueurs qui se sèche entre les jambes. C’est une multinationale de la télé qui se brosse les dents.
Roy crée l’information.


Version imprimable de cette page
1 commentaire actuellement

Laisser un commentaire


  1. Par une erreur SQL malheureuse, j’ai du réécrire cet article deux jours plus tard. J’ai pu récupérer l’original en définitive. Je me suis dit qu’il serait intéressant de voir les deux textes écrit avec la même idée de base, deux jours d’intervalle. Voil :

    Roy a finit de dîner. Il éteint la télé, éteint toutes les lumières de sa chambre d’hôtel – c’est une vieille manie, et allume le PC. Il
    surfe un moment un peu au hasard. Il visite des blogs de-ci de-l , juste pour se chauffer, juste pour s’inspirer. Puis il ferme toutes les pop-ups et autres fenêtres pour n’en laisser qu’une seule : son propre blog. L , un sourire se dessine, s’élargissant mesure qu’il feuillète les milliers de commentaires sur son article d’hier. Les commentaires, il ne les lit pas vraiment. D’abord il y en a trop, ensuite il a mieux faire. Préparer l’Article n°2109. L’article du jour suivant, GMT -6 en l’occurence. Beaucoup de médias connaissent ses habitudes, beaucoup de multinationales l’espionnent, mais Roy et son portable sont chaque jour dans un autre hôtel, dans un autre pays, dans une autre time zone. Ce qui fait que ceux qui attendent l’émission du flux RSS de son blog pour une heure précise sont souvent déçus. The Roy’s Blog. Il agite ses doigts en l’air au-dessus du mini-clavier rétro-éclairé. Il éclate de rire sans raison apparente. Il frissonne. Ca lui fait toujours ça avant de pondre un nouvel Article. C’est que, par-dessus tout, son article doit paraître VRAI, AUTHENTIQUE, et en même temps il doit être très difficilement VERIFIABLE. Roy le sait, c’est inné chez lui, ça fait des années qu’il travaille avec ces trois mots en tête. Il fait craquer ses doigts, il est IMBATTABLE ce jeu-l . Et c’est ce quatrième mot répété jour après jour qui le fait se lancer.

    Le lendemain devant une tasse de café, GMT+4, un garçon empile les journeaux sur sa table. Plusieurs quotidiens internationaux ont fait les grands titres avec son article n°2109. Beaucoup d’autres crient la déformation de l’information comme d’habitude, un hebdomadaire le traite même carrément de menteur. Roy sourit. Il a encore fait très fort. Alors que sur le Net des millions de blogs crépitent en se renvoyant spasmodiquement les flux RSS du Roy’s Blog adjoints de commentaires des plus insultants aux plus élogieux.
    Roy avale son café par courtes gorgées. Roy crée l’information. Lorsqu’il prend sa douche brûlante une heure plus tard, c’est une multinationale qui prend sa douche. C’est toute la communauté des millions de blogeurs qui se brosse les dents. Et c’est un conglomérat des médias surpuissant qui se sèche les cheveux.

    Commentaire déposé by DR — 30/11/2004 @ 5:26

:

:

:

:

Recherche sur le site
Romans et nouvelles en PDF
Mots-clés / consultations
Archive mensuelle
Le plus consulté récemment
Commentaires récents
Calendrier des publications
novembre 2004
L M M J V S D
« Oct   Déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Flux RSS