Littérature suisse
Dessins suissesadmin
:: 15 mai La porte noire
:: 30 avril La spirale du coeur
:: 4 février Je ne sais pas où
:: 15 décembre Matière à faire
:: 16 novembre L’empreinte mystérieuse
:: 17 septembre La vie est vaste
:: 7 septembre Arta
:: 22 août Dans les saveurs qui s’en vont doucement
:: 21 juillet Yeux en feu
:: 6 juin Le désert
:: 1 avril La géométrie de l'habitat
:: 22 mars Le bus romain
:: 26 février Le guide de haute montagne
:: 3 février Chrysalide
:: 15 décembre Mécanismes en place
:: 10 décembre Rencontre-bis
:: 5 décembre Il est temps de vivre ses émotions
:: 26 novembre Je ne savais plus
:: 17 novembre Les yeux des autres
:: 30 octobre Archivages
:: 20 octobre Séance MS-Project
:: 19 octobre Séance plannings
:: 9 octobre Avec M.
:: 6 septembre Le temps ne nous aide pas
:: 28 août Le vent de panique
:: 21 juin Un jour d'été
:: 8 juin Avant de s’endormir
:: 19 mai La famille
:: 18 mai La dent de la Nuit
:: 3 mai La distance
:: 1 mai Dans le temps
:: 15 avril Dans la solitude qui n'existe pas
:: 1 avril Comme si rien
:: 28 mars L'Ange Virus
:: 9 mars La bite molle
:: 15 mai | La porte noire
:: 30 avril | La spirale du coeur
:: 15 décembre | Matière à faire
:: 16 novembre | L’empreinte mystérieuse
:: 21 juillet | Yeux en feu
:: 3 février | Chrysalide
:: 15 décembre | Mécanismes en place
:: 10 décembre | Rencontre-bis
:: 5 décembre | Il est temps de vivre ses émotions
:: 17 novembre | Les yeux des autres
:: 30 octobre | Archivages
:: 20 octobre | Séance MS-Project
:: 19 octobre | Séance plannings
23 juillet 2005

Elle souriait de ma dernière remarque, toujours aussi peu confiante en son charme naturel, pensant parfois qu’elle m’ennuyait profondément. Je n’avais jamais été prodigue en compliments dans notre relation.
« Alors comme ça tu passes un moment agréable avec moi, ça t’arrive ? », rajouta-t-elle.
« Disons que je n’ai pas vraiment la sensation d’exister, en ce moment, j’ai l’impression de participer à une vaste mise en scène. »
« Peut-être que c’est à cause de ton gain récent à la Loterie. C’est plutôt chamboulant ce genre d’évènement, non ? »
« Hem, mon gain récent ? De quoi tu parles ? »
Elle m’a observé de travers :
« Moi j’ai l’impression que s’il y a une mise en scène organisée ici, tu en es l’unique instigateur… »
La brise de terre adoucissait la nuit. Au bas de la falaise, les vagues glissaient comme des louanges, et Nour brillait près de la bougie, ivre et souriante. Elle insista, presque sérieuse soudain.
« Allez avoue-moi tout. Le champagne, ce restaurant, tous ces gens autour de nous sont des acteurs que tu as payé pour servir de décor à … »
« Oui, à quoi ? »
« Tu sais bien à quoi. »
« J’ai envie de te l’entendre dire. »
Elle se tortilla sur sa chaise et reversa une rasade d’Albariño dans nos verres, qu’elle avala rapidement, par petites gorgées.
« Tu sais bien à quoi. »
Cette histoire de loterie me chicanait. Pour moi c’était vieux d’années alors que Nour en parlait comme si cela venait d’arriver. Je me rappelai que si cela venait d’arriver elle était aussi sur le point de partir.
« Tu crois que j’aurais envie que quelque chose se passe entre nous alors que je suis marié et que dans quelques jours tu pars faire de l’humanitaire en Afrique ? »
« On n’a pas besoin de raison quand on veut aimer. »
Je n’avais jamais connu Nour aussi entreprenante. L’alcool me parut ici une piètre explication. Désorienté, j’ai décidé de couper court à tout ce petit jeu dont l’hypocrisie m’apparut aussi caricaturale que mon « réveil » dans une pièce blanche au-dessus de Compostelle.
« Ce n’est pas plutôt de mon gain à la Loterie que tu veux tomber amoureuse ? »


Version imprimable de cette page

(Aucun commentaire actuellement)

:

:

:

:

Recherche sur le site
Romans et nouvelles en PDF
Mots-clés / consultations
Archive mensuelle
Commentaires récents
Calendrier des publications
juillet 2005
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Flux RSS