Littérature suisse
Dessins suissesadmin
:: 8 juillet Câlins
:: 4 juillet Dans mon âme
:: 3 juillet La beauté du mensonge
:: 21 juin Au-delà de l’amour
:: 13 juin Justice?
:: 4 juin Je te condamne à l’amour
:: 2 juin Va t’en
:: 28 mai 2019 etc
:: 26 mai Summerhill
:: 25 mai L’envol
:: 10 mai Mange-moi lentement
:: 24 avril Jenny de Oldstones
:: 19 avril Le couple de Schrödinger
:: 5 avril mon coeur bat pour voir
:: 29 mars Délicatement
:: 28 mars Elle ici
:: 18 mars Chère inconnue
:: 14 mars D’un simple message
:: 4 mars Mazot japonais
:: 17 février La forêt sombre
:: 9 février L’oeil retiré
:: 27 janvier Trop beau
:: 20 janvier Élévation
:: 12 janvier La chambre immaculée
:: 7 janvier Jamais maudite
:: 6 janvier Tube infuseur de vie
:: 4 janvier La merveilleuse impossibilité de se détacher
:: 3 janvier Le Peuple mort
:: 29 décembre Il respire lentement
:: 25 décembre La Fleur de Nuit
:: 21 décembre Aimer tellement
:: 2 décembre Alto Paraiso
:: 30 novembre Je ne crois pas en lui
:: 21 novembre Aime-les tous
:: 19 novembre Les fils électriques
:: 13 juin | Justice?
:: 25 mai | L’envol
:: 4 mars | Mazot japonais
:: 17 février | La forêt sombre
:: 9 février | L’oeil retiré
:: 6 janvier | Tube infuseur de vie
:: 18 novembre | Effusion lente
:: 24 octobre | Le dernier des musées
:: 11 septembre | Sémantique urbaine
:: 21 juin | L’été flamboyant
:: 24 décembre | Neige et solitude
:: 22 décembre | Morte Neige Reine
:: 2 janvier | Grand Chalet Leysin

Archive pour le 12 juillet 2006

12 juillet 2006

L’éradication parfaite des émotions me poursuivait au long des corridors zébrés de néons inertes, au point que je devais devenir une autre afin de juste assimiler les événements. Etre celle dépourvue du concept de réaction intuitive, être celle dont la spontanéité n’est que le revers machiavélique de l’humanité, oublier le sang bouillonnant en faveur de la paix du béton, enfermée dans un système jonglant avec l’irréel, et juste des mots, des mots pour exprimer la totalité secrète de [p].

*** Message de alister-O-SXY 12702 (*online*) [Répondre] [Ranger] [Effacer]
Je crois honnêtement que tu ne sais pas. Donc je te dis, même si j’ai oublié depuis si longtemps qu’il est possible de ne pas savoir cela. Et je le dis à une infrarouge : tu éveilles en moi d’anciennes velléités de sédition… Et je te dis.
La puce, c’est ce qui reste de toi à la surface. Ce fantôme que les autres continuent à croiser sans intérêt spécifique afin que le monde ne se doute pas de l’existence souterraine de [p]. En-haut, dans le monde des ignards, nous errons. Quand tu auras plus d’options tu comprendras que ton existence à la surface ne s’est pas arrêtée, même si en réalité là -bas tu n’es qu’un corps avec à la place de la cervelle une puce de silicone flottant en attendant de recevoir tes ordres.
C’est ainsi que cela fonctionne : nous ne disparaissons pas, nous sommes responsables toujours de notre existence de la surface, de loin, nous nous auto-téléguidons.
Tu existes encore à la surface, mais d’une autre manière, car tu existes DEPUIS ici.
Ce décalage anodin, invérifiable pour les autres là -bas, cette faille béante pour nous ici bas, a le don de tout changer de toi ; pas forcément de toi ici, car tu gardes ton identité, ton passé qui t’a fait, mais cette possibilité de manipuler à distance ta représentation de toi à la surface, d’inventer ou plutôt de réinventer (car alors on réinvente tous notre identité) ce que tu es en-haut, et de t’amuser avec les ficelles de ta marionnette, de ta puce, crée un gigantesque vide, donc un gigantesque éventail de possibilités. Un peu comme lorsque tu tchatais avec des inconnus (car tu tchatais n’est-ce pas ?), il y avait cette intimité immédiate de l’échange virtuel, cette sensation de jouer le rôle approprié, de pouvoir être un autre l’espace de ce dialogue, bref d’exister autrement.
Ici et maintenant tu existes autrement. Et ta puce là -haut qui attend tes ordres marque l’abîme.
Tu le rempliras de ce que tu souhaites.
A ce sujet, mon offre tiens toujours : je veux voler une dernière fois.
alister.


Laisser un commentaire (aucun commentaire actuellement)  Version imprimable de cette page
Recherche sur le site
Romans et nouvelles en PDF
Mots-clés / consultations
Archive mensuelle
Le plus consulté récemment
Commentaires récents
Calendrier des publications
juillet 2006
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Flux RSS