Littérature suisse
Dessins suissesadmin
:: 15 mai La porte noire
:: 30 avril La spirale du coeur
:: 4 février Je ne sais pas où
:: 15 décembre Matière à faire
:: 16 novembre L’empreinte mystérieuse
:: 17 septembre La vie est vaste
:: 7 septembre Arta
:: 22 août Dans les saveurs qui s’en vont doucement
:: 21 juillet Yeux en feu
:: 6 juin Le désert
:: 1 avril La géométrie de l'habitat
:: 22 mars Le bus romain
:: 26 février Le guide de haute montagne
:: 3 février Chrysalide
:: 15 décembre Mécanismes en place
:: 10 décembre Rencontre-bis
:: 5 décembre Il est temps de vivre ses émotions
:: 26 novembre Je ne savais plus
:: 17 novembre Les yeux des autres
:: 30 octobre Archivages
:: 20 octobre Séance MS-Project
:: 19 octobre Séance plannings
:: 9 octobre Avec M.
:: 6 septembre Le temps ne nous aide pas
:: 28 août Le vent de panique
:: 21 juin Un jour d'été
:: 8 juin Avant de s’endormir
:: 19 mai La famille
:: 18 mai La dent de la Nuit
:: 3 mai La distance
:: 1 mai Dans le temps
:: 15 avril Dans la solitude qui n'existe pas
:: 1 avril Comme si rien
:: 28 mars L'Ange Virus
:: 9 mars La bite molle
:: 15 mai | La porte noire
:: 30 avril | La spirale du coeur
:: 15 décembre | Matière à faire
:: 16 novembre | L’empreinte mystérieuse
:: 21 juillet | Yeux en feu
:: 3 février | Chrysalide
:: 15 décembre | Mécanismes en place
:: 10 décembre | Rencontre-bis
:: 5 décembre | Il est temps de vivre ses émotions
:: 17 novembre | Les yeux des autres
:: 30 octobre | Archivages
:: 20 octobre | Séance MS-Project
:: 19 octobre | Séance plannings
11 avril 2007

Mon corps déborde de partout. Mon ventre et mes hanches gélatineux sont secoués de spasmes dès que je fais un mouvement un peu brusque. La plus petite torsion plie de multiples couches de graisse et m’attacher les chaussures est épuisant. Quand j’enfile mon pantalon, c’est un calvaire, et ensuite il me sert autour de la taille, entre les jambes et me gratte, je me sens moulé dans un sac à patates. Le café a un goût d’huile à moteur deux temps et d’interminables météorismes me gondolent les intestins, s’échappant en longs filets d’odeurs infâmes. Je suis envahi par un alien et lentement il gonfle pour faire craquer l’épiderme sec, exhiber ses bourrelets plein d’écailles. Non seulement mon corps flasque m’empêche de vivre mais en plus mon cerveau enfoncé dans les plis de graisse me répète que je n’ai plus assez de temps dans une journée pour la terminer en allant normalement me coucher, repus et fatigué. Je suis insatisfait et intranquille. La nudité des gens sous le soleil qui chauffe trop à cause de mes pets trouant la couche d’ozone est aussi intolérable que la vision de la première page d’un quotidien. La fonte des glaces me donne envie de m’offrir une coupe Danemark. Mon corps déborde et le niveau des océans monte. Comme il est bon lorsqu’ils me regardent passer comme une vache dans son nuage de méthane d’imaginer ces rues, ces parcs, ce fleuve, Genève, le Jura, les montagnes noyés dans l’Océan. Et j’y ajouterai une calotte glaciaire pour bien faire. Contenant toutes ces nobles sensations, je suis assez embarrassé lorsqu’il s’agit de répondre à la question d’un collègue : "Salut ça va ?" Parfois, envie de gicler du sang; moi alien XXL, toi pas approcher moi sinon moi écrabouiller purée toi et manger, toi. Miam. Mon bide tremblote d’appétit et déjà de bonheur je gargouille dans l’envie d’alcool mélangé à du chocolat et de la chair humaine. "Ça va et toi" Insatiable envie de m’échapper, trottine trottine, ça passera tu sais bien, ça passera. Ce que j’ai froid, malgré le printemps radieux je suis une boule de neige. Ne pas oublier d’aller m’acheter un petit duplicateur pour carte graphique et brancher un troisième écran; après ça ira mieux.


Version imprimable de cette page

(Aucun commentaire actuellement)

:

:

:

:

Recherche sur le site
Romans et nouvelles en PDF
Mots-clés / consultations
Archive mensuelle
Commentaires récents
Calendrier des publications
avril 2007
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Flux RSS