Littérature suisse
Dessins suissesadmin
:: 1 avril La géométrie de l'habitat
:: 22 mars Le bus romain
:: 26 février Le guide de haute montagne
:: 3 février Chrysalide
:: 15 décembre Mécanismes en place
:: 10 décembre Rencontre-bis
:: 5 décembre Il est temps de vivre ses émotions
:: 26 novembre Je ne savais plus
:: 17 novembre Les yeux des autres
:: 30 octobre Archivages
:: 20 octobre Séance MS-Project
:: 19 octobre Séance plannings
:: 9 octobre Avec M.
:: 6 septembre Le temps ne nous aide pas
:: 28 août Le vent de panique
:: 21 juin Un jour d'été
:: 8 juin Avant de s’endormir
:: 19 mai La famille
:: 18 mai La dent de la Nuit
:: 3 mai La distance
:: 1 mai Dans le temps
:: 15 avril Dans la solitude qui n'existe pas
:: 1 avril Comme si rien
:: 28 mars L'Ange Virus
:: 9 mars La bite molle
:: 8 mars Seule et bien
:: 28 février Ne pas être à la recherche
:: 26 février Se bercer
:: 15 février Mes caresses
:: 7 février Jouissant
:: 4 février Comme le bonheur
:: 31 janvier Jeudi soir
:: 21 janvier Bestiaire magaliesque
:: 19 janvier Le dernier dimanche
:: 15 janvier sable
:: 3 février | Chrysalide
:: 15 décembre | Mécanismes en place
:: 10 décembre | Rencontre-bis
:: 5 décembre | Il est temps de vivre ses émotions
:: 17 novembre | Les yeux des autres
:: 30 octobre | Archivages
:: 20 octobre | Séance MS-Project
:: 19 octobre | Séance plannings
:: 9 octobre | Avec M.
:: 11 octobre | Esprit d’automne en flammes
:: 7 octobre | Impossibles calculs
:: 28 septembre | Silvina Simao Valente et Marc au Beau-Rivage
:: 13 juin | Justice?

Archive pour avril 2008

« Ecritures précédentes

23 avril 2008
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance
anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance anjaliom ambiance

Laisser un commentaire (No Comments actuellement)  Version imprimable de cette page
17 avril 2008

Il y a tant de choses à raconter sur cette journée mais je ne trouve rien à y mettre. Il y aurait éventuellement un dialogue vidéo mais
Cette rencontre se résume à tant d’autres.
Cette journée est si riche en
et puis est-ce vraiment si important? La moitié de ce que je pourrais dire est déjà publiée par des centaines d’autres avec images et des dizaines par vidéos. Le quart suivant est commenté. Un tiers du reste existe sur des liens dans les commentaires. Le quart du tiers vogue en ce moment sur Facebook et la moitié du dernier tiers est facilement trouvée par RSS. Le reste, inopiné, apparaîtra demain sur Twitter.

L’échelonnement surdimensionné des informations qui cascadent lentement d’un moyen à un autre.
Le web.

Ecouter la radio. Juste une radio avec un commentateur et un spécialiste. Ils peuvent appeler s’ils veulent pour réagir. Ils peuvent laisser un message sur le répondeur et espérer être choisi à l’heure d’audience.

La télé. Je pourrais y envoyer un sms pour me voir apparaître en bas de l’écran une seconde.

Il y a tant de choses à raconter sur cette journée alors que je suis juste allé boire un café avant de rentrer et de me planter devant l’écran.
Le web.

La toile de l’araignée.
Elle m’emballe, oui comme si c’était autre chose d’anodin, et puis je crois être libre parce que je pourrais y participer. Je pourrais aussi tisser la toile. En amadouer d’autres pour que devant l’écran ça dure un peu plus longtemps jusqu’au soir.

Un peu plus longtemps dans le web.

Et ces autres gens dehors qui existent avec leurs corps bougeant et leurs idées bulbant, que je me sente si paisible autour d’eux parce que moi aussi je peux les contrôler, comme eux ils le pourraient sur moi, et que je me sente tranquille devant l’horizon de ce pouvoir donné à tous, repris par tous, et ressorti par moi, pour tous, et de tous, à moi. L’illusoire démocratie des sens.


Laisser un commentaire (No Comments actuellement)  Version imprimable de cette page
Recherche sur le site
Romans et nouvelles en PDF
Mots-clés / consultations
Archive mensuelle
Commentaires récents
Calendrier des publications
avril 2008
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
Flux RSS