Littérature suisse
Dessins suissesadmin
:: 15 mai La porte noire
:: 30 avril La spirale du coeur
:: 4 février Je ne sais pas où
:: 15 décembre Matière à faire
:: 16 novembre L’empreinte mystérieuse
:: 17 septembre La vie est vaste
:: 7 septembre Arta
:: 22 août Dans les saveurs qui s’en vont doucement
:: 21 juillet Yeux en feu
:: 6 juin Le désert
:: 1 avril La géométrie de l'habitat
:: 22 mars Le bus romain
:: 26 février Le guide de haute montagne
:: 3 février Chrysalide
:: 15 décembre Mécanismes en place
:: 10 décembre Rencontre-bis
:: 5 décembre Il est temps de vivre ses émotions
:: 26 novembre Je ne savais plus
:: 17 novembre Les yeux des autres
:: 30 octobre Archivages
:: 20 octobre Séance MS-Project
:: 19 octobre Séance plannings
:: 9 octobre Avec M.
:: 6 septembre Le temps ne nous aide pas
:: 28 août Le vent de panique
:: 21 juin Un jour d'été
:: 8 juin Avant de s’endormir
:: 19 mai La famille
:: 18 mai La dent de la Nuit
:: 3 mai La distance
:: 1 mai Dans le temps
:: 15 avril Dans la solitude qui n'existe pas
:: 1 avril Comme si rien
:: 28 mars L'Ange Virus
:: 9 mars La bite molle
:: 15 mai | La porte noire
:: 30 avril | La spirale du coeur
:: 15 décembre | Matière à faire
:: 16 novembre | L’empreinte mystérieuse
:: 21 juillet | Yeux en feu
:: 3 février | Chrysalide
:: 15 décembre | Mécanismes en place
:: 10 décembre | Rencontre-bis
:: 5 décembre | Il est temps de vivre ses émotions
:: 17 novembre | Les yeux des autres
:: 30 octobre | Archivages
:: 20 octobre | Séance MS-Project
:: 19 octobre | Séance plannings

Archive pour le 22 octobre 2009

22 octobre 2009

Je vois du blanc, du flou, du blanc lissé
En mouvement et l’espace est rempli
Des formes possibles et des mouvements possibles
Et dans les mouvements blancs fluctuent
Je ne vois pas ceux qui bougent
Des mouvements blancs, flous
Des ils
De satinés entrechoquements
L’emprise sur moi est fascinante
Autant qu’angoissante
Aléatoire chaos de blancs qui me nimbent
Pourtant chaque frottement mou
Chaque densité soyeuse
A un sens,
Plus que le sens, la possibilité
Un lien vertébral
Surplombe les milliards de liens blancs
De roulements d’étincelles lentes et pâles
Aller vers le blanc, vers le flou
Mon sourire et ma foi tranchent le flou
Donnent au blanc
Aux êtres, un élan essentiel
Un moi

à O.P.


Laisser un commentaire (aucun commentaire actuellement)  Version imprimable de cette page
Recherche sur le site
Romans et nouvelles en PDF
Mots-clés / consultations
Archive mensuelle
Commentaires récents
Calendrier des publications
octobre 2009
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Flux RSS