Littérature suisse
Dessins suissesadmin
:: 17 septembre La vie est vaste
:: 7 septembre Arta
:: 22 août Dans les saveurs qui s’en vont doucement
:: 21 juillet Yeux en feu
:: 6 juin Le désert
:: 1 avril La géométrie de l'habitat
:: 22 mars Le bus romain
:: 26 février Le guide de haute montagne
:: 3 février Chrysalide
:: 15 décembre Mécanismes en place
:: 10 décembre Rencontre-bis
:: 5 décembre Il est temps de vivre ses émotions
:: 26 novembre Je ne savais plus
:: 17 novembre Les yeux des autres
:: 30 octobre Archivages
:: 20 octobre Séance MS-Project
:: 19 octobre Séance plannings
:: 9 octobre Avec M.
:: 6 septembre Le temps ne nous aide pas
:: 28 août Le vent de panique
:: 21 juin Un jour d'été
:: 8 juin Avant de s’endormir
:: 19 mai La famille
:: 18 mai La dent de la Nuit
:: 3 mai La distance
:: 1 mai Dans le temps
:: 15 avril Dans la solitude qui n'existe pas
:: 1 avril Comme si rien
:: 28 mars L'Ange Virus
:: 9 mars La bite molle
:: 8 mars Seule et bien
:: 28 février Ne pas être à la recherche
:: 26 février Se bercer
:: 15 février Mes caresses
:: 7 février Jouissant
:: 21 juillet | Yeux en feu
:: 3 février | Chrysalide
:: 15 décembre | Mécanismes en place
:: 10 décembre | Rencontre-bis
:: 5 décembre | Il est temps de vivre ses émotions
:: 17 novembre | Les yeux des autres
:: 30 octobre | Archivages
:: 20 octobre | Séance MS-Project
:: 19 octobre | Séance plannings
:: 9 octobre | Avec M.
:: 11 octobre | Esprit d’automne en flammes
:: 7 octobre | Impossibles calculs
:: 28 septembre | Silvina Simao Valente et Marc au Beau-Rivage
6 juin 2014

Qui sont étranges.

Il n’y a rien d’étrange dans la rencontre mais tout est étrange dans les circonstances. C’est comme si certaines rencontres étaient faites pour exister tout le temps.

Elles ne se baladent pas, elles n’errent pas, elles ne sont pas absentes car elles n’existent pas. Mais elles sont là.

Destinée? Non.
Hasard? Non.
Elles existent.

La rencontre en soi n’est pas une rencontre mais un fait évident de l’existence qui décide juste de s’afficher. Et je le sais. Et on le sait. Quand ça arrive. Certains lui donnent le nom de l’amour. D’autres prétendent qu’il s’agit d’âmes soeures. D’autres encore parlent de volatilité biophysique ou de quantum explodé.

Mais ce n’est pas ça. Ni ça.

Il n’y a pas de mondes parallèles, de dimensions signifiantes ou d’existences antérieures. Non, la rencontre est un élément de l’Univers.

Hasard, Destinée, Vie antérieure, Amour, Amitié, Quantum, « le Monde est Petit », tous ces petits mots pour décrire quoi? Une rencontre. Ainsi sont faits les Hommes qui cherchent à expliquer et à comprendre.

Mais comment comprendre ce qui n’est pas fait pour être compris? Comment déterminer ce qui n’existe pas? Comment analyser la suite des événements qui n’est pas une suite?

Parce que tout est logique, mais rien ne le devient.

Et dans ce flou fabuleux, naissons-nous.


Version imprimable de cette page
1 commentaire actuellement

Laisser un commentaire


  1. Tres beau texte 🙂

    Commentaire déposé by Avro — 23/7/2014 @ 22:54

:

:

:

:

Recherche sur le site
Romans et nouvelles en PDF
Mots-clés / consultations
Archive mensuelle
Commentaires récents
Calendrier des publications
juin 2014
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Flux RSS