Littérature suisse
Dessins suissesadmin
:: 13 juin Justice?
:: 4 juin Je te condamne à l’amour
:: 2 juin Va t’en
:: 28 mai 2019 etc
:: 26 mai Summerhill
:: 25 mai L’envol
:: 10 mai Mange-moi lentement
:: 24 avril Jenny de Oldstones
:: 19 avril Le couple de Schrödinger
:: 5 avril mon coeur bat pour voir
:: 29 mars Délicatement
:: 28 mars Elle ici
:: 18 mars Chère inconnue
:: 14 mars D’un simple message
:: 4 mars Mazot japonais
:: 17 février La forêt sombre
:: 9 février L’oeil retiré
:: 27 janvier Trop beau
:: 20 janvier Élévation
:: 12 janvier La chambre immaculée
:: 7 janvier Jamais maudite
:: 6 janvier Tube infuseur de vie
:: 4 janvier La merveilleuse impossibilité de se détacher
:: 3 janvier Le Peuple mort
:: 29 décembre Il respire lentement
:: 25 décembre La Fleur de Nuit
:: 21 décembre Aimer tellement
:: 2 décembre Alto Paraiso
:: 30 novembre Je ne crois pas en lui
:: 21 novembre Aime-les tous
:: 19 novembre Les fils électriques
:: 18 novembre Effusion lente
:: 28 octobre Bang bang, mon amour m’a descendue
:: 27 octobre Le bateau coule
:: 26 octobre Corcovado
:: 13 juin | Justice?
:: 25 mai | L’envol
:: 4 mars | Mazot japonais
:: 17 février | La forêt sombre
:: 9 février | L’oeil retiré
:: 6 janvier | Tube infuseur de vie
:: 18 novembre | Effusion lente
:: 24 octobre | Le dernier des musées
:: 11 septembre | Sémantique urbaine
:: 21 juin | L’été flamboyant
:: 24 décembre | Neige et solitude
:: 22 décembre | Morte Neige Reine
:: 2 janvier | Grand Chalet Leysin
28 mai 2019

Ils ont tous cette pression de la double contrainte. L’idéal et la réalité. Comme ce type veilleur de nuit qui gagne une misère, il aimerait économiser pour sa femme et sa petite fille et leur acheter une maison dans la nature pour y vivre ensemble en harmonie. Il est tellement comprimé entre rêve et réalité qu’il finit par se diviser en deux et l’un des deux de lui tue sa femme et sa fille parce que c’est la seule issue.
Ils sont comprimés dans une société qui ne donne pas d’issue, et ils s’épuisent dans tous les sens pour essayer de trouver une sortie vers un avenir meilleur. Et c’est leur désespoir qui finit par parler uniquement, inventant une société de la peur, de la fatigue, de l’esprit qui tourne et tourne en rond.
Mais il n’y a pas d’avenir meilleur, ou de rêve à réaliser: ce sont des images. Tout est là déjà entre leurs mains autour d’eux. Il suffirait de se décider ensemble pour tout arrêter et se reposer enfin. Mais non: dans la vague immense qui les pousse et les écrase, ils continueront jusqu’à l’aliénation.


Version imprimable de cette page

(Aucun commentaire actuellement)

:

:

:

:

Recherche sur le site
Romans et nouvelles en PDF
Mots-clés / consultations
Archive mensuelle
Le plus consulté récemment
Commentaires récents
Calendrier des publications
mai 2019
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Flux RSS